Espagne - Paul Eluard

Les plus beaux yeux du monde
Se sont mis ŕ chanter
Qu'ils veulent voir plus loin
Que les murs des prisons
Plus loin que leurs paupičres
Meurtries par le chagrin

Les barreaux de la cage
Chantent la liberté
Un air qui prend le large
Sur les routes humaines
Sous un soleil furieux
Un grand soleil d'orage

Vie perdue retrouvée
Nuit et jour de la vie
Exilés prisonniers
Vous nourrissez dans l'ombre
Un feu qui porte l'aube
La fraicheur la rosée

La victoire

Et le plaisir de la victoire.


vezi mai multe poezii de: Paul Eluard








Împărtăşeşte-ne opinia ta:

Pentru a scrie un comentariu trebuie să fii autentificat. Click aici pentru a te autentifica.